mardi 16 juin 2015

Sécheresse : mes solutions contre la peau de serpent sur les jambes

Le froid est passé mais a laissé des séquelles : votre peau est sèche et inconfortable, elle pèle, tiraille, et le pire c’est que ça se voit ! On appelle peau de serpent ou écailles de poisson une peau si sèche qu’elle présente des stries blanchâtres. Selon la gravité de la situation, elle peut démanger ou présenter d’autres symptômes d’inconfort.

On a souvent plus de mal à garder la peau des jambes hydratée toute la journée, mais c’est le moment de profiter du retour de la chaleur pour se prendre en main. Ici je vous propose quelques solutions qui sur le long terme vous changeront la vie.


1.     Le nettoyage :

Au même titre que le climat, le savon utilisé pour se laver peut représenter une cause majeure de la sécheresse. Il est important de veiller à utiliser un savon respectueux qui n’agresse pas trop. En grande surface, on a souvent le choix entre des savons plus décapants les uns que les autres aux pH trop élevés. Ces savons détruisent le film hydrolipidique de la peau, laissant cette dernière sèche, déshydratée et sans protection. Selon les personnes, le film hydrolipidique se reconstitue plus ou moins rapidement. Si vous souffrez d’un manque d’hydratation de façon chronique, il est possible que ce film se reconstitue tardivement chez vous. Il vaut mieux opter pour des savons surgras ou crèmes de douche aux pH doux qui ne vont pas décaper la peau et vont la nourrir intensément. C’est à vous de choisir le produit qui vous va le mieux en observant l’état de votre peau après la douche. Elle ne doit crisser sous les doigts (contrairement aux idées reçues, cette sensation n’est pas synonyme d’une peau bien propre). Elle doit sembler enveloppée d’une couche protectrice tout en restant toute douce.

Privilégiez les douches aux bains, et évitez de passer trop de temps sous l’eau chaude.


2.     L’hydratation :


Après la douche, hors de question de se frotter la peau pour la sécher et d’oublier d’appliquer sa crème hydratante. On évite les frictions, il faut éponger légèrement de sorte à laisser quelques gouttes d’eau. Appliquez ensuite une crème hydratante ou une huile qui va nourrir en profondeur comme de l’huile d’argan, de nigelle, de coco, d’avocat, etc. En cas de peau de serpent, cela peut ne pas suffire. Vous pouvez appliquer par-dessus un beurre qui va sceller l’hydratation comme du beurre de karité, de cacao, etc.

Il est primordial d’appliquer l’huile ou le beurre sur une peau mouillée, sinon vous n’hydratez pas. Avez-vous lu mon article sur l’hydratation capillaire ? C’est la même histoire. Dans un premier temps, vous pourrez avoir besoin de répéter l’étape d’hydratation tout au long de la journée. Sur le long terme, votre peau se rétablira et vous n’aurez bientôt plus besoin de l’hydrater qu’une à deux fois par jour. Petite astuce : Après l'hydratation et si possible, couvrez-vous les jambes avec des chaussettes longues. Cela va permettre une meilleure pénétration de l'eau et des huiles.



3.     Les soins :

On  n’y pense pas toujours, mais de la même façon qu’il est bien de réaliser des masques, bains d’huile sur nos cheveux, il peut être utile et relaxant de chouchouter ses jambes une à plusieurs fois par semaine selon la gravité de la sécheresse. Pour ma part, j’applique une fois par semaine un mélange d’huile de nigelle et de crème de coco sur mes jambes. Je rince après avoir laissé poser au moins 15 minutes. Ca marche aussi avec un beurre végétal que vous aurez fait fondre, ou un mélange de miel tiède et d’huile.

Un remède qui a été un miracle pour moi : le gommage doux. Cela peut paraître paradoxal car la peau est sèche, fragilisée et que j'ai parlé d'éviter les frictions. Mais lorsque vous avez tenté plusieurs soins et que votre peau n'y est pas réceptive, cela peut être parce qu'elle présente à sa surface une bonne couche de cellules mortes qui font barrage. Elle a besoin d'être exfoliée pour mieux respirer et absorber les soins. Pas plus d'une fois par semaine, mélangez une demie cuillère à café de sucre dans 3 cuillères à soupe d'huile de votre choix et massez délicatement vos jambes. Rincez à l'eau tiède.

Après les soins, n’oubliez pas l’étape d’hydratation.


N'hésitez pas à me laisser vos astuces anti-peau de serpent dans les commentaires. Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous (dernière icône de la liste à droite) et lisez-en d'autres.
Read More

vendredi 12 juin 2015

Maquereau fumé sur son lit de haricots verts et bananes plantain

Si j’aime poster des recettes de cuisine sur mon blog, c’est que pour moi il est nécessaire de rappeler que l’on peut manger copieux et gourmand tout en ayant opté pour un mode de vie sain.
 
Si vous avez déjà lu quelques uns de mes articles, vous savez quelle importance j’accorde au fait de bien manger pour se sentir bien dans son corps, et surtout dans sa peau ! La recette qui suit est simple à réaliser, il vous faudra :

 
Pour 1 personne :


Ø       Une poignée de haricots verts frais décortiqués (les surgelés ça marche aussi)
Ø        Une grosse carotte
Ø  Une moitié d’oignons
Ø  Un maquereau entier
Ø         Du lait de coco
Ø  Une banane plantain
Ø         Du sel, de l’ail, du gingembre, de la cannelle, du poivre, ou toute autre épice de votre choix
 
Préparation des haricots verts :

 
Découpez  la carotte et l’oignon en lamelles.  Faites cuire les haricots verts lentement à la vapeur (s’ils sont surgelés passez directement à la prochaine étape). Ils doivent rester bien verts et croquants. Dans une poêle, faites revenir les oignons à feu doux. Rajoutez les haricots verts, les carottes et environ 100 mL de lait de coco. Salez, poivrez, mettez les épices de votre choix. Ici, j'ai opté pour de la cannelle.


Préparation du maquereau :

 
Videz le maquereau, coupez la tête si vous préférez (moi je la garde). Après l’avoir rincé, badigeonnez de sel et d’épices selon vos goûts (moi je mets : poivre, ail et gingembre). Pour avoir un maquereau au léger goût de fumé, faites le cuire à la poêle antiadhésive et à feu moyen. Ne rajoutez pas d’huile pour que ce soit fumé justement et non frit, et couvrez la poêle. Laissez cuire environ 2 minutes chaque côté.

Préparation de la bananes plantain :


Lavez la banane. Coupez-la en rondelles avec la peau. Faites cuire à la vapeur 5 minutes en ayant rajouté une pincée de sel. Vous  la servirez épluchée.
 
 
Dans cette recette, on évite le gras inutile. Les graisses naturelles sont apportées par le lait de coco. On a juste ce qu'il faut de sucre avec la banane plantain et on fait le plein de vitamines avec une belle portion de légumes cuits de façon non agressive.
 
 
Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en lire d'autres, n'hésitez pas à vous abonner à l'aide du dernier bouton "s'abonner à" à droite de la page !
Read More
Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Bienvenue sur mon blog, un concentré de petits secrets pour construire sa beauté pas à pas et préserver son bien-être. "Saine et belle", c'est la vision d'une beauté 100% naturelle qui découle de la santé de l'organisme et qui défie les codes imposés par nos sociétés actuelles.

© Saine et belle, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena