jeudi 5 février 2015

Les effets d’une alimentation « anti-acné » (basé sur mon expérience, suite)

Maintenant que nous avons compris l’importance de personnaliser l’alimentation « anti-acné » et de persévérer (ici), nous pouvons parler des effets physiques que tout cela engendre. Changer sa façon de manger de quelle façon que ce soit, ça a forcément une incidence sur la forme.
 
Une meilleure endurance
 
Manger anti-acné, c’est introduire les bons nutriments dans l’organisme. En clair, vous donnez à votre corps absolument tout ce dont il a besoin pour fonctionner. Alors c’est normal qu’il fonctionne mieux. En général, quand on mange bien on se sent bien, on tombe moins souvent malade, on est plus résistant en général.
 
Un amaigrissement
 
L’organisme stocke les toxines à l’état encapsulé dans des boules de graisse. Or avec vos nouveaux principes d’alimentation saine, vous ingérez ces toxines de façon très limitée. Votre corps va donc profiter de ce moment de répit pour faire le grand ménage et évacuer tous les déchets qui étaient accumulés entre deux compartiments cellulaires. Ces déchets étant évacués dans les graisses qui les contiennent, donc celles-ci sont évacuées aussi. Résultat : vous maigrissez. Ce phénomène est observable pendant les premières semaines du changement d’alimentation, et il est plus marqué chez les personnes qui étaient déjà minces. Dans un premier temps on maigrit, puis le poids se stabilise et on peut même en reprendre. Mais même en grossissant de nouveau, vous serez toujours dans la gamme de poids correspondant à votre ossature (pas forcément 55 kilos) et vous permettant d’avoir un indice de mase corporel normal. Car alimentation normale = santé normale = poids normal. Ce que j’appelle poids normal, c’est le poids qui vous est génétiquement destiné et qui ne vous engendre aucun problème de santé.
 
Une crise de guérison
 
Je termine par les effets de l’alimentation anti-acné que je préfère. On peut définir une crise de guérison comme la réponse que fournit l’organisme à un changement du mode de vie. Cette réponse se caractérise par un ensemble de facteurs négatifs qui font que contrairement aux résultats escomptés, on est dans un état pire qu’à l’origine. En clair, on se sent d’abord très mal pour aller beaucoup mieux. Par exemple, vous êtes accro au café et vous décidez soudainement d’arrêter. Vous vous dites, trop de café ce n’est pas bon pour moi alors je vais me sentir mieux si je n'en prends plus. Seulement dans un premier temps, vous vous sentez pire qu’avant, fatigué et migraineux. C’est une crise de guérison. Ce genre de réaction est observable chez la plupart des personnes souffrant d'addiction en général lors de leur première phase de cure . La crise de guérison peut déconcerter et donner envie de laisser tomber car on se dit qu’on est sur la mauvaise voie. Pas du tout !

 
La crise de guérison survient simplement parce que, comme expliqué tout à l’heure, l’organisme profite du fait que vous ingériez moins de toxines pour faire le grand ménage ! Les déchets sont drainés hors du corps, mais sur leur chemin ils laissent des traces. Selon l’organe de  provenance de ces déchets et les organes qu’ils rencontrent lors de leur évacuation, la crise de guérison se manifeste différemment. Dans le cas de l’acné, comme c’est la peau qui est l’organe d’évacuation des déchets, il est possible d’avoir plus de boutons qu’à l’accoutumée dans un premier temps. Vous pouvez aussi avoir le nez qui coule et des yeux larmoyants (ce fut mon cas), vous sentir fatigué, etc.

 
Donc, la crise de guérison c’est bien, mais attention ne confondez pas crise de guérison et traitement qui ne marche pas ou autre réaction anormale à vos changements. Une crise de guérison dure en moyenne deux semaines voire trois. Il y a ensuite une période d’accalmie où vous allez mieux, puis une autre crise peut subvenir. Il peut donc avoir des périodes où vos boutons reviennent alors que vous pensiez vous en être débarrassés. Dans ce cas, vous pouvez avoir fait une entorse à votre alimentation saine ou alors c’est une crise de guérison (c’est l’hypothèse qu’on préfère). Tout cela souligne aussi l’importance de boire vraiment beaucoup dans la journée pour favoriser le drainage des toxines afin de les éliminer au plus vite.
 
N'hésitez pas à partager vos réactions après lecture de cet article. Commentez et je serai ravie de répondre à vos questions, ou de profiter de vos expériences et remarques.
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Bienvenue sur mon blog, un concentré de petits secrets pour construire sa beauté pas à pas et préserver son bien-être. "Saine et belle", c'est la vision d'une beauté 100% naturelle qui découle de la santé de l'organisme et qui défie les codes imposés par nos sociétés actuelles.

© Saine et belle, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena