mercredi 4 février 2015

Les effets d’une alimentation « anti-acné » (basé sur mon expérience)

Je ne cesse de vous rappeler l’importance de manger sain pour être en bonne santé de façon générale et pour vaincre l’acné particulièrement. Mais concrètement l’alimentation anti-acné est-ce que ça marche ?

Et bien oui, sinon je ne vous en parlerais pas ! Lorsqu’il fit adopter ses principes alimentaires à ses 42 patients atteints d’acné, Le Dr Seignalet observa 40 rémissions totales et 2 améliorations nettes de la qualité de peau.

Je respecte moi-même ces principes, atteinte d’acné depuis plus ou moins 3 ans. Cependant je ne les suis pas non plus à la lettre. Il est important de le préciser : je vous ai bien présenté les grandes bases de l’alimentation saine, mais ce ne sont pas non plus des versets bibliques. Chacun doit identifier quel aliment il ne tolère pas et le supprimer. Certains voient leur acné disparaitre seulement en arrêtant de boire du lait, d’autres c’est le blé, ou encore le sucre raffiné et les aliments à IG trop élevés. D’autres encore sont un mélange de tout ça, un peu comme moi. Maintenant, si vous avez aussi été convaincus par les théories des scientifiques sur comment l’alimentation moderne affecte notre santé générale, vous pouvez tout aussi bien suivre parfaitement leurs indications.

Personnellement, je consommais déjà rarement les produits laitiers, car je suis de toute façon intolérante au lactose. Tout de même, j’avais de l’acné. Après suppression du sucre blanc et contrôle psycho-rigide de l’index glycémique des aliments que je mangeais, j’ai observé une amélioration. C’est là que j’ai lu « l’alimentation ou la 3è médecine » du Dr. Seignalet. J’ai commencé à manger cru très très souvent, à espacer nettement ma consommation de viande et d’œufs et j’ai éliminé le blé sous toutes ses formes. Et là, ce fut pour moi une révélation. Je ne suis pas crudivore à 100%, je mange mes fruits et légumes crus, mais pour ce qui est des oléagineux ou encore des céréales, je ne fais même pas attention à la température de cuisson. Je veille néanmoins à la cuisson de mes viandes, poissons et œufs mais c’est surtout parce que j’aime les steaks saignants et les omelettes baveuses !

Pour savoir si vous supportez mal un aliment en particulier, il faut arrêter de le consommer, lui et tous ses dérivés, au minimum pendant un mois. Ensuite, on le réintroduit dans l’alimentation et on observe les effets sur la peau.

Pour moi, la seule recommandation à laquelle nul ne doit déroger c’est la consommation de légumes à tous les repas ( ¾  de légumes pour ¼ d’accompagnement). Pour les fruits, ça dépend. Si vous pensez être sensible à l’index glycémique, mangez des fruits à IG bas, non cuits et non mixés car dans ces deux cas, il y a cassure des fibres et donc libération d’encore plus de sucre.

Je dirais que lorsqu’on a trouvé quels sont les aliments qui nous font du tort, qu’on a adapté les principes d’une alimentation anti-acné à notre cas et qu’on respecte scrupuleusement ces règles, l’acné tend à disparaître sous 2 à 3 cycles de peau, un cycle de peau durant 28 jours. Je rappelle l’équation : tend à disparaître ≠ ma peau est parfaitement lisse. Il est très important de s’armer de patience et de ne pas abandonner. Pendant des semaines, il est possible que vous n’ayez aucun résultat. Peut-être parce que vous n’avez pas encore éliminé le bon aliment ou tout simplement parce que votre peau n’est pas encore réceptive à vos changements alimentaires. Celle-ci peut d’ailleurs réagir de plusieurs façons : soit les boutons disparaissent normalement, soit ils ressortent plus nombreux et plus gros !  Etonnamment, c’est le dernier cas qui à mon avis témoigne le plus de vos efforts (je vous dis pourquoi ici) et qui indique que vous êtes complètement sur la bonne voie.

Le tout est donc de persévérer, et les résultats très nets apparaissent selon les personnes en 4 à 6 mois. Si passé ce délai, vous avez encore quelques boutons, pas de panique. Avec ce genre de méthode, ce qu’on évalue c’est la progression et non les résultats du moment. Demandez-vous d’où vous êtes partis, prenez même des photos car ça peut vous aider.  Ne dites pas « ça ne marche pas, j’ai encore des boutons » dites plutôt « j’ai beaucoup moins de boutons qu’avant, je progresse ». Avoir le moral en cas d’acné, c’est vraiment trop important pour se laisser submerger de pensées négatives.

 

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Bienvenue sur mon blog, un concentré de petits secrets pour construire sa beauté pas à pas et préserver son bien-être. "Saine et belle", c'est la vision d'une beauté 100% naturelle qui découle de la santé de l'organisme et qui défie les codes imposés par nos sociétés actuelles.

© Saine et belle, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena