Saine et belle

samedi 15 avril 2017

Quelles huiles pour nourrir le cuir chevelu sans l'étouffer



Pour ou contre graisser le cuir chevelu? Pour répondre à cette question il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Le cuir chevelu produit naturellement du sébum, il est donc tout à fait capable de se nourrir et se protéger lui-même. Si vous lui apportez de l'huile alors qu'il n'en n'a pas besoin, cela aura pour effet de l'étouffer, or l'oxygénation est un facteur clé dans la santé et la pousse des cheveux. Dans d'autres cas, il a besoin d'un apport en gras sinon il devient sec et déshydraté. 
Cet article a donc pour but de vous aider à reconnaître les besoins de votre cuir chevelu afin de les assouvir au mieux.


Dans quel cas nourrir le cuir chevelu

Pour savoir si oui ou non vous avez besoin de nourrir le cuir chevelu, un facteur à considérer est le climat. Si vous vivez en zone tropicale, chaude et humide, il n'a théoriquement besoin de rien. Mais parfois, même avec un climat favorable le cuir chevelu peut naturellement souffrir d'un défaut de production de sébum et donc de sécheresse et de démangeaisons.
Les levures responsables de l'apparition des pellicules se nourrissent de corps gras. Plus il y en a, plus elles se multiplient et "mangent" tout le gras. Ce qui fait apparaître plus de pellicules et de sécheresse. Ainsi, un cuir chevelu qui est surchargé d'huile peut paradoxalement avoir tendance à être sec, à démanger et présenter des pellicules. Un cuir chevelu qui souffre d'un manque de gras peut avoir exactement les mêmes symptômes. Il est donc difficile de se situer sur les origines de ses maux. Ce petit test peut vous aider : après le shampoing, n'hydratez et nourrissez que vos longueurs. Restez toute la semaine sans huile sur le crâne. Si vos démangeaisons ont diminué, que vous ressentez moins de sensation d'inconfort, tout va bien ! Par-contre si tout s'est aggravé et que vous ressentez des tiraillements, c'est qu'il vous faut graisser le cuir chevelu de temps en temps.


Quelles huiles pour nourrir le cuir chevelu

Même si le test ci-dessus vous confirme que vous devez nourrir votre cuir chevelu, ne le faites pas n'importe comment ni avec n'importe quoi. Oubliez le beurre de karité bien trop gras et lourd. Il représente l'exemple parfait d'un produit qui va étouffer et favoriser l'apparition de pellicules. De même, l'huile de coco pourtant aux milles vertus peut ne pas être la plus appropriée. Elle a un indice comédogène assez élevé et n'est donc pas l'huile végétale la plus légère qui existe.
L'huile de pépins de raisin est l'une des plus pénétrantes et vous conviendra mieux. Il en est de même pour l'huile de jojoba, d'hibiscus, baobab, kukui, macadamia, noisette, sapote, ricin, etc. Mais cette dernière a une texture visqueuse assez difficile à appliquer, elle peut être mélangée à une des autres huiles végétales listées précédemment.


Même si vous optez pour l'huile végétale la plus pénétrante qui soit, attention de toujours avoir la main légère et d'espacer vos applications. Celles-ci doivent être réalisées 2 à 3 fois par semaine selon vos besoins en massage du cuir chevelu par mouvements circulaires légers. Profitez-en pour vous relaxer et profiter du soin !
Read More

vendredi 14 avril 2017

Comment utiliser la glycérine végétale comme agent hydratant pour la peau et les cheveux



La glycérine végétale, c'est vraiment un ingrédient de choc contre la sécheresse. Elle réunit tous les éléments qu'on aime: le faible coût, l'aspect naturel et les origines végétales puis surtout l'efficacité. Mais encore faut-il bien savoir l'utiliser ! Eh oui, la glycérine végétale est bien un couteau à double tranchant. Utilisée de façon inappropriée, elle peut avoir un effet contraire et vous assécher la peau et les cheveux. Alors ne faites plus d'erreurs, découvrez tout de suite tout ce qu'il y a à savoir sur la glycérine végétale afin d'en tirer les meilleurs bénéfices. 


Comment est-elle fabriquée ?

Pour répondre à cette question il va falloir se replonger dans ses cours de chimie... Mais rien de bien compliqué bien sûr ! Tout commence par la fabrication du savon à froid qui consiste à faire réagir de la soude sur un corps gras. C'est le processus de la saponification. 

Saponification triglyceride-fr.svg
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saponification#/media/File:Saponification_triglyceride-fr.svg


Comme on le voit sur l'image ci-dessus, les ions basiques (OH-) vont attaquer les corps gras et former le savon (3R-COO) ainsi que le glycérol qui est en fait la glycérine végétale qui va donner la douceur au savon et fortement limiter son action desséchante. Elle va donc être extraite et purifiée pour pouvoir être utilisée à des fins diverses.


Comment utiliser la glycérine végétale ?

Pour bien comprendre ce point, il faut savoir comment agit la glycérine. C'est un agent hydratant puissant car elle est fortement hydrophile, c'est-à-dire qu'elle a une affinité élevée avec les molécules d'eau avec qui elle crée des liaisons chimiques. Il est donc important d'utiliser la glycérine lorsqu'elle est incluse dans un produit qui contient déjà de l'eau plutôt que de l'utiliser pure. Même si elle peut arriver à capter l'eau dans l'environnement, il suffit que le temps soit sec pour qu'elle se retourne vers vos cheveux par exemple pour puiser l'eau dont elle a besoin et à la garder pour elle. Cela aura pour effet d'assécher la fibre capillaire. 
La glycérine végétale peut être incorporée dans une crème hydratante riche en eau ou une lotion aqueuse, elle est insoluble à l'huile. Si vous optez pour la dernière solution, assurez-vous d'appliquer une huile végétale de votre choix par-dessus pour emprisonner l'hydratation en empêchant les molécules d'eau de s'évaporer.


La glycérine végétale s'utilise à faible dose, il faut en effet que les molécules d'eau largement soient en excès. il est recommandé un dosage d'1 à 10% du volume total de vos préparations cosmétiques. Elle est disponible sur internet pour vraiment peu cher. N'oubliez pas de la conserver au réfrigérateur car elle est sensible aux attaques bactériennes et à la dégradation par la chaleur. 
Read More

lundi 13 mars 2017

Quelles huiles utiliser pour nourrir le cheveu avant un lissage


Quand on se décide à apporter une quelconque source de chaleur sur ses cheveux, il est important de les préparer avant pour éviter de trop abîmer la chevelure. Il est bien sûr recommandé de faire un soin fortifiant après le shampoing mais il faut bien entendu hydrater et nourrir les cheveux après. Certains sont cependant contre l'application des huiles sur les cheveux juste avant de les lisser car "ça fait friture". Ayant l'habitude de lisser mes cheveux en ayant appliqué une huile et sans utiliser de protecteur de chaleur, j'ai donc décidé de partager mon avis sur le sujet. Peut-on appliquer une huile sur les cheveux avant le brushing, quelles huiles privilégier? Toutes les réponses dans cet article.


Appliquer une huile avant le lissage

Oui, lorsque vous faites chauffer une huile elle brûle. Passer un fer chaud sur de l'huile, en effet ça fait friture. Mais il faut se mettre d'accord sur le corps gras dont on parle. Les huiles ont ce qu'on appelle un point de fusion et de fumée qui va totalement diverger selon leur structure chimique. En clair, toutes les huiles ne vont pas fondre et brûler à la même température. En d'autres termes, vous n'allez pas faire des frites avec de l'huile de coco. Elle brûle trop rapidement et va générer des vapeurs toxiques. Pour les cheveux ce sera à peu près la même histoire, il ne faudra pas appliquer n'importe quelle huile avant le passage du fer et ne pas réaliser votre lissage à des températures trop élevées non plus de façon générale.


Quelles huiles utiliser
Déjà l'huile de coco est bannie. Mais il y a d'autres huiles qui supportent mieux la chaleur comme l'huile de pépins de raisin par exemple, au même titre que l'huile d'amande, de macadamia, de jojoba ou d'avocat. Les huiles raffinées auront également tendance à mieux supporter la chaleur mais il est vrai que pour les cheveux on aime utiliser les huiles pures. Les beurres sont intéressants car tiennent bien la chaleur mais ils ont tendance à alourdir la fibre capillaire, ce qui n'est pas toujours intéressant pour un lissage.

Même si vous avez trouvé une huile qui fait votre bonheur, il ne s'agit pas de l'appliquer tout de suite avant le passage du fer. Il faut que l'huile pénètre la fibre capillaire un minimum. Tout ne doit pas rester en surface. Concrètement, pour un effet le plus fluide possible, vous pouvez faire votre soin fortifiant, hydrater et nourrir vos cheveux puis démarrer l'utilisation de chaleur le lendemain. Vous pouvez apporter encore un peu d'huile le jour J mais pas trop, cela va également éviter un "effet paquet".


Les idées détaillés ci-dessus sont bien évidemment les miennes et sont tirées de mes expériences. Certains ne procéderont pas de la même manière, y compris pour l'utilisation d'un protecteur de chaleur dont je me passe aisément. Tout va dépendre bien entendu de la nature de vos cheveux, de ce qu'ils sont capables de supporter ou non et surtout de la fréquence de vos lissages et d'à quelle température vous les réalisez.
Read More

jeudi 9 mars 2017

Soin Banane - Neem pour des cheveux doux et bien hydratés



Si vos cheveux sont secs, rêches au toucher et complètement ternes, ne désespérez pas ! Il existe une solution. Avez-vous déjà testé le masque à la banane? Je vous en ai parlé ici. Il laisse les cheveux parfaitement doux et hydratés. 
Pour la recette du jour je combine la banane à l'action de la poudre de neem pour lutter contre les démangeaisons, fortifier les cheveux et de façon plus pratique, pour obtenir un masque bien épais qui ne coule pas après pose. La recette de ce masque tout de suite !



Pour des cheveux mi-longs vous avez besoin : 

D'une banane mure 

De 50 mL de lait de coco

D'une cuillère à soupe de miel

De 3 cuillères à soupe poudre de neem



Mixez la banane puis mettez dans un bol après avoir passé au chinois. Rajoutez le lait de coco puis la poudre de neem en mélangeant vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux. Une fois qu'une pâte lisse s'est formée, rajoutez le miel, mélangez et c'est prêt !


J'applique ce masque après le shampoing sur cheveux encore mouillés mais bien essorés. Je couvre mes cheveux avec un bonnet en plastique et je laisse poser 30 minutes au moins. Au rinçage les cheveux ont un toucher incroyable. Ils sont réveillés, plus du tout ternes ni secs. 
Essayez vous ne serez pas déçus !
Read More

mardi 14 février 2017

Masque nourrissant à l'eau de riz



C'est parti pour une opération cheveux forts et brillants. Voici ma recette de masque capillaire maison facile à réaliser et très agréable à utiliser.


Vous aurez besoin pour 250 mL de masque :

  • De 140 mL d'eau de riz (1ère eau de rinçage du riz)
  • De 85 g de beurre de karité
  • De 20 gouttes d'huile essentielle d'Ylang-Ylang
  • De 20 g de BTMS ou d'alcool cétéarylique


Faites fondre le BTMS ou l'alcool cétéarylique dans le karité au bain marie. Faites chauffer l'eau de riz au bain marie en parallèle. Une fois le BTMS totalement fondu, versez l'eau dans le beurre et mélangez vigoureusement pendant plusieurs minutes jusqu'à former une pâte épaisse et crémeuse. Rajoutez l'huile essentielle et c'est prêt !



Je ne mets pas de conservateur dans cette recette car je termine le masque assez vite. Et même sans conservateur il se garde très bien au frais s'il a été réalisé dans les bonnes conditions d'hygiène.


Je l'applique sur cheveux fraîchement lavés et je garde 30 minutes au moins. Après rinçage, les cheveux sont doux et faciles à coiffer.
Read More
Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Bienvenue sur mon blog, un concentré de petits secrets pour construire sa beauté pas à pas et préserver son bien-être. "Saine et belle", c'est la vision d'une beauté 100% naturelle qui découle de la santé de l'organisme et qui défie les codes imposés par nos sociétés actuelles.

© Saine et belle, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena